Principe de fonctionnement d’une tour de refroidissement, aéroréfrigérante, TAR

Principe de fonctionnement

  • une Tar permet de pulvériser de l’eau dans un flux d’air, afin de refroidir un procédé industriel, d’assurer la climatisation de grands bâtiments, … Ces installations dépendent en France de la rubrique 2921 des ICPE. 
  • l’évaporation d’une partie de l’eau en circulation permet d’évacuer la chaleur
  • du fait de l’évaporation d’une partie de l’eau, les concentrations en «sels» dans l’eau de la tour sont en augmentation par rapport à l’eau d’appoint
  • il convient dès lors de maintenir un taux de concentration constant en gérant la purge de déconcentration, et en adaptant le traitement de l’eau, afin d’éviter les dépôts et/ou la corrosion


Appoint = Evaporation + Purge (en m3/h)


Mesure du taux de concentration

=

conductivité de la purge / conductivité de l’appoint

  • Taux de concentration trop important va provoquer
    • la précipitation de sels (carbonate de calcium, par ex) un dépôt de tarte est très isolant : dégradation de la capacité d’échange de l’installation
    • de la corrosion, si la concentration en chlorures est importante, par ex
  • Taux de concentration trop faible va provoquer
    • une consommation en eau et en produits chimiques importante
  • Le taux de concentration est maintenu constant par la régulation de la purge
  • Le taux de concentration maximum dépend notamment
    • de la qualité d’eau d’appoint
    • de la température de peau
    • de la qualité du traitement de l’eau
    • ...

Taux de concentration : Rc

Exemple : pour une Evaporation = 1 m3/h

  • Si Rc = 1,1 -> P = 10 m3/h
  • Si Rc = 2 -> P = 1 m3/h

         = économies d’eau, si associé à un traitement d’eau adéquat